Menu Fermer

Ne t’inquiète pas Darling Footage Reaction : Le nouveau film d’Olivia Wilde a l’air étrange, dérangé, et plutôt génial [CinemaCon 2022]

La réalisatrice Olivia Wilde est montée sur scène pour présenter la bande-annonce, qualifiant le film de « thriller psychologique » inspiré d' »Inception », « Matrix » et « The Truman Show », ce qui constitue une belle brochette. Elle a fait l’éloge de la distribution, en particulier de Florence Pugh, ce qui n’est pas une surprise. Matthew Libatique est le directeur de la photographie du film, et il a travaillé sur des films comme « Requiem for a Dream », « A Star is Born » et « Mother ». Nous avons Arianne Phillips, la costumière de « Il était une fois à Hollywood », une musique de John Powell (« The Bourne Ultimatum », « Solo : A Star Wars Story »), et une bande-annonce que Mme Wilde a qualifiée de « palpitante, magnifique, tout aussi stimulante et, par-dessus tout, amusante ». Elle a déclaré à la foule qu’elle travaillait sur la bande-annonce depuis des mois, et qu’elle est apparemment superbe !

Dans la bande-annonce présentée, on voit le personnage de Pugh à une fête dans un salon avec ses amis, qui dansent tous avec des plateaux sur la tête, en équilibre sur des boissons. Leurs proches les regardent et les encouragent. Puis on passe au personnage de Styles et à celui de Pugh au lit. Ils disent : « Toi et moi. « Toujours toi et moi. »

On passe à un montage d’une ménagère des années 50 faisant des tâches ménagères, puis à Chris Pine, qui veut « changer le monde ». Il semble être le leader d’une sorte de secte. Le personnage de Wilde dit : « La seule chose qu’ils nous demandent, c’est de rester ici, où nous sommes en sécurité. » Il y a clairement une délimitation entre les hommes et les femmes ici, quelque chose qui était certainement vrai à cette époque en Amérique.

Nous voyons les hommes partir pour faire quelque chose de mystérieux alors que les femmes restent à la maison. Le personnage de Pugh commence à poser des questions au personnage de Pine, et aucun chef de culte (si c’est ce qu’il est) n’aime cela. Lui, en tout cas, n’aime pas ça. « Ils mentent sur tout », dit le personnage de Pugh, alors que le personnage de Pine a l’air dérangé, d’une excellente façon. Plus tard, le personnage de Pugh a du plastique enroulé autour de son visage dans le plan suivant, puis nous la voyons dans une baignoire, s’enfonçant sous l’eau. La situation devient encore plus effrayante lorsque nous voyons le miroir à côté de la baignoire, et son reflet ne coule pas !

New Line n’a pas encore publié de synopsis officiel mais voici comment « Don’t Worry Darling » a été décrit précédemment :

Une femme au foyer des années 1950 vivant avec son mari dans une communauté expérimentale utopique commence à s’inquiéter du fait que son entreprise glamour puisse cacher des secrets inquiétants.

Le scénario a été réécrit par Katie Silberman (« Set It Up », « Isn’t It Romantic », « Booksmart ») à partir d’un premier spec script du duo de scénaristes Shane et Carey Van Dyke (« Chernobyl Diaries », « The Sacred », « The Silence »).

« Don’t Worry Darling » sortira en exclusivité au cinéma le 23 septembre 2022.

Cet article a été rédigé par Shania Russell et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.