Menu Fermer

La scène de Philadelphia Story dont vous ne saviez probablement pas qu’elle était improvisée.

Car aussi méchant que soit « The Philadelphia Story » et ses acteurs principaux pour Tracy Lord, il est tout aussi évident que Hepburn, Grant et Stewart s’entendaient très bien pour filmer leurs manigances. Hepburn et Grant avaient déjà travaillé ensemble sur une poignée de films au moment où « The Philadelphia Story » est entré en production, dont la désormais classique screwball comedy d’Howard Hawks "Élever bébé. » Et l’affection du duo pour l’autre transparaît à l’écran, même lorsque les interactions entre les personnages sont tout sauf agréables.

Cela vaut aussi pour Grant et Stewart. Dans la scène où un Mike éméché tente de faire admettre à Dexter qu’il est toujours amoureux de Tracy, Grant, visiblement surpris, doit détourner le regard pour étouffer un sourire au premier hoquet de Stewart. Ce passage n’était pas prévu : Stewart a improvisé le hoquet de Mike ivre pour plus de réalisme – et, bien sûr, d’effet comique. Cela a fonctionné, et c’est pourquoi cette prise spécifique a été retenue dans le montage final du film, malgré la lutte visible de Grant pour éviter de sortir de son personnage.

De plus, le rôle de Stewart en tant que Mike cynique et alcoolique était un changement de rythme notable pour l’acteur, à l’époque mieux connu pour ses personnages bons et sains dans des films comme « Mr. Smith Goes to Washington ». Stewart se départira ensuite de son personnage de « aw, shucks » dans des films tels que« Vertigo ». mais ses pitreries dans « The Philadelphia Story » ont été une vitrine précoce de son véritable éventail et de sa polyvalence.

Cet article a été rédigé par Sandy Schaefer et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.