Menu Fermer

Laika fait équipe avec l’université d’État de Bowie pour le premier studio d’animation stop-motion HBCU

Laika Bowie State University Partnership

Laika, le studio d’animation responsable de Missing Link, Kubo and the Two Strings, Coraline, et d’autres, fait équipe avec l’université d’État de Bowie pour construire le premier studio d’animation en stop-motion du pays dans un collège et une université historiquement noirs (HBCU). Le partenariat espère « améliorer le programme d’animation de la HBCU, dans le but d’offrir aux étudiants de la HBCU un parcours professionnel dans l’industrie de l’animation », grâce à des dons qui « financeront la modernisation du studio écran vert de la Bowie State University pour permettre la production d’animation en stop-motion. Cette forme d’art, l’une des plus anciennes techniques du cinéma, implique le mouvement incrémental d’objets, tels que des marionnettes, filmés 24X par seconde pour créer l’illusion du mouvement ».

Selon le communiqué de presse officiel, le partenariat entre Laika et la Bowie State University, une université publique historiquement noire du comté de Prince George, dans le Maryland, est né « comme un moyen de créer des opportunités de stages pour les étudiants de la BSU », Laika s’engageant à faire « un investissement à long terme à Bowie State pour préparer les étudiants à réussir dans l’industrie de l’animation ».

« C’est une excellente occasion pour les étudiants d’acquérir des compétences précieuses qui les mèneront dans le monde professionnel de l’animation », a déclaré Tewodross Melchishua Williams, président duBSU Department of Fine &amp ; Arts du spectacle. « Il y a beaucoup d’éléments narratifs et narratives qui n’ont pas encore pris vie par le biais de l’animation en stop-motion, surtout dans le domaine des programmes pour enfants. Nous envisageons ce partenariat comme un programme de stages et de carrières qui peut aider à diversifier l’industrie de l’animation, qui a toujours été un secteur sous-représenté lorsqu’il s’agit de faire entendre la voix des personnes de couleur, des femmes, des LGBTQ et d’autres communautés ».

Arianne Sutner, responsable de la production de Laika, a ajouté : « Laika est ravie de s’associer à une institution aussi prestigieuse que l’université d’État de Bowie. Au cœur de LAIKA se trouve une communauté d’artistes, d’artisans et de scientifiques qui s’engagent à étendre les capacités technologiques de notre médium d’animation afin de raconter les histoires de chacun avec audace, compassion et excellence. Aider les étudiants de la BSU à exprimer leur expérience, leur talent artistique et leur potentiel par le biais de la forme d’art en stop-motion s’inscrit dans le cadre de notre mandat de création et d’entreprise. Nous sommes très enthousiastes à l’idée d’explorer leurs talents et de leur fournir un mentorat et des outils qui élargiront la portée de leur vision du cinéma ».

Fondée en 1865, la Bowie State University « est un important portail d’accès à l’enseignement supérieur pour les personnes qualifiées issues de divers milieux universitaires et socio-économiques, à la recherche d’une université publique polyvalente de qualité et abordable. L’université met particulièrement l’accent sur les sciences, la technologie, la cybersécurité, la formation des enseignants, le commerce et les disciplines infirmières dans le contexte d’un enseignement des arts libéraux. ”

Le studio de stop-motion Laika a des crédits qui incluent Coraline (2009), ParaNorman (2012), The Boxtrolls (2014), Kubo and the Two Strings (2016), et Missing Link (2019).

Cet article a été rédigé par Chris Evangelista et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.