Menu Fermer

Revue d’album : Ellie Goulding – Brightest Blue

ellie goulding brightest blue.jpg

Brightest Blue d’Ellie Goulding souligne le décalage entre sa présence en GP et son talent artistiqueLe chemin d’Ellie Goulding vers son quatrième album Brightest Blue n’a pas été facile. Après avoir sorti et tourné avec elle précédent record Délirium (2015)Elle a décidé de prendre un peu de recul. Lorsqu’elle est revenue au studio, le chemin qu’elle a pris ne semblait pas être celui que son label envisageait pour elle. Alors que Goulding était en train de créer un album qui existe dans le même monde que son deuxième album Halcyon (son travail le plus accompli à ce jour), son label semblait avoir poussé à l’introduction de singles imprégnés de hiphop, avec des morceaux comme « Hate Me » avec Juice Wrld et « Worry About Me » avec Blackbear qui ne correspondaient pas au son que Goulding créait. Ils ont cependant trouvé une solution : Goulding sort son Brightest Blue avec un EP intitulé EG.0, qui reprend les tubes des deux dernières années en streaming.

Goulding a co-écrit la grande majorité des chansons de Brightest Blue avec Joseph Kearns, qui a également (co-)produit la plupart des chansons. L’album commence avec « Start », une chanson réfléchie et discrète qui met en scène des pieds de serpent. Au piano, Goulding réfléchit aux moments de récupération et au fait de devoir recommencer à zéro dans la vie, tandis que la nature expérimentale du morceau se déploie vers la fin lorsqu’un rythme trépidant s’installe. La mélodie donne le ton d’un voyage plus aventureux que les rythmes de la plupart des singles de EG.0, qui suivent la tendance à la chasse au piège.

La pop star britannique retrouve le producteur Starsmith, avec lequel elle a travaillé sur la plupart de son premier album Lights, sur la chanson How Deep Is Too Deep. Cette mélodie électronique à mid tempo lunatique, qui parle d’un partenaire ayant des problèmes d’engagement, est l’un des moments les plus poignants du disque, avec un refrain lumineux et instantané. La production est parfaite avec une petite pause paradisiaque après le premier refrain. Love I’m Given », le titre que Goulding et son équipe proposent en single dans les playlists de New Music Friday sur Spotify, a un refrain encore plus explosif sur lequel Goulding montre des côtés plus crus à sa voix. Il s’agit d’un morceau pop puissant qui ne cherche pas à s’adapter aux tendances, mais qui sonne essentiellement comme les fans de Goulding le savent grâce à ses précédents albums, plutôt qu’aux succès qu’elle a connus à la radio.

La différence entre la façon dont Goulding est connu par le grand public pour des tubes comme « Burn » et « Love Me Like You Do » et par les fans qui sont tombés amoureux d’un album comme Halcyon, devient évidente à travers le manque de succès d’un single comme « Flux ». À mes yeux, cette ballade déchirante sur le fait d’essayer d’accepter la fin d’une relation et de passer à autre chose, est un point fort à la fois sur ce disque et dans sa discographie, alors que les chansons comme « Sixteen », une chanson pop à jeter, et « Hate Me », plutôt anonyme, ont apporté beaucoup plus de courants. Heureusement, « Flux » s’inscrit parfaitement dans cet album qui sert l’hymne à l’amour-propre « New Heights », nous ramène à ses débuts sur le pétard « Tides » produit par Starsmith et nous donne le son sensuel « Bleach » sur le fait de vouloir effacer un ex de sa mémoire ainsi que Dua Lipa interpolant le bop « Power.

Goulding conserve les paroles les plus prometteuses pour la fin sur l’album épique « Brightest Blue ». C’est la fin de son testament personnel sur la façon d’affronter les temps sombres et de trouver son chemin à travers ceux-ci la tête haute. Brigthest Blue est un disque cohérent et mature sur lequel Goulding a saisi sa chance d’expérimenter et de raconter son histoire. Bien sûr, il n’y a pas de coups de feu radio en soi, mais cela ne semble pas être le but de ce disque non plus. Si elle doit sortir quelques tubes évidents comme ceux de EG.0 pour pouvoir sortir un album comme Brightest Blue, cela semble valoir le sacrifice. Un sacrifice qu’elle ne devrait cependant pas avoir à faire en premier lieu.

Partagez ceci :

Comme ceci :

Comme Charger…

Cet article a été rédigé par michielvmusic et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.