Menu Fermer

Interview : VICTORIA suit son intuition sur la nouvelle musique et dans la sélection des chansons de l’Eurovision

victoria

Comme nous tous, VICTORIA n’avait pas exactement l’année 2020 à laquelle elle s’était engagée. La pop star bulgare était censée représenter son pays au concours Eurovision de la chanson, qui a été annulé en raison de la crise de Covid-19. Bien que le radiodiffuseur bulgare l’ait invitée à revenir, les règles de l’Eurovision lui interdisent d’envoyer sa chanson Des larmes qui deviennent sobres et doit en trouver un autre pour l’année prochaine. La pop star, née Victoria Georgieva, a décidé de ne pas attendre pour partager de nouvelles musiques. Elle sort son nouveau single « alright ». et a parlé à A Bit of Pop Music de la création de la piste et de la vidéo, en suivant son intuition dans sa musique et son point de vue sur les nouvelles règles de l’Eurovision 2021.

VICTORIA explique comment « alright » a été créé pendant un camp d’écriture pour l’Eurovision. « Quand nous l’avons écrit, nous étions assez fatigués de tout ça. Pas de l’écriture de chansons en soi, mais de l’écriture sous la pression et de tout ce qui entoure l’Eurovision », souligne-t-elle. Nous avons décidé de nous amuser un peu et d’écrire quelque chose, et c’est ainsi qu’est né « alright ». J’étais si heureuse quand je l’ai entendue, parce que je voulais vraiment enregistrer quelque chose de différent ».

Son nouveau single éthéré, à la production subtile et contemporaine, a un message universel. « L’histoire derrière la chanson est en fait très précise ces jours-ci alors que nous avons affaire au coronavirus, mais nous l’avons écrite avant que tout cela n’arrive. Le message principal est que tout le monde vit des moments sombres et a des démons intérieurs, mais que tout va bien se passer à la fin. La chanson est un rappel à la liberté et à la recherche du bonheur. J’espère que les gens ont l’impression que tout ira bien quand ils l’entendront ».

Pour le clip, VICTORIA, qui a fait une percée dans la version bulgare de X Factor en 2015, a travaillé avec la société de production Four Elementz et la réalisatrice Victoria Karakoleva, qui a également créé les visuels de « Tears Getting Sober ». Elle explique que le concept montre le combat d’une personne qui tente de laisser derrière elle son sombre passé, représenté par un personnage clair et sombre.

L’INTERVIEW SE POURSUIT EN VIDÉO

Je ressens une certaine pression pour améliorer encore quelque chose, mais cela me fait travailler plus dur. » Bien qu’elle se consacre entièrement à la nouvelle musique maintenant, VICTORIA n’a pas caché qu’elle n’était pas heureuse de la décision de ne pas laisser les artistes de cette année garder la même chanson pour le concours de l’année prochaine. J’ai été très déçue, parce que je crois vraiment à « Tears Getting Sober » et beaucoup de gens qui l’ont entendue aussi. C’est devenu un des favorisJe ressens donc une certaine pression pour trouver quelque chose d’encore mieux l’année prochaine, mais cela me donne envie de travailler plus dur sur la nouvelle musique en même temps ».

Après la déception initiale, VICTORIA a commencé à réaliser qu’elle parvenait encore à toucher le cœur des gens avec « Tears Getting Sober », ce qui lui a permis de tourner la page après l’annulation du concours. « J’ai vraiment ressenti l’amour des gens qui m’ont envoyé un message à propos de cette chanson. Pour moi, c’était la partie la plus importante, car je voulais entrer en contact avec les gens grâce à « Tears Getting Sober ». Je suis vraiment content que ça ait marché ».

Ce que sera la participation de l’année prochaine reste un mystère pour VICTORIA elle-même, car elle veut suivre son intuition. « Ce qui est le plus important pour moi, c’est de raconter des histoires personnelles et de transmettre ces émotions. Quand j’ai un bon pressentiment sur une chanson et que j’y crois vraiment, ce pressentiment est généralement juste. Je ne peux pas dire maintenant quel type de chanson ce sera, mais dans l’idéal, j’aurai quelques chansons de styles et de tempos différents et je choisirai celle qui me paraîtra la meilleure ».

Juste avant de s’adresser à VICTORIA, l’organisation de l’Eurovision a annoncé quelques changements dans les règles ; en 2021, les chœurs sur bande seront autorisés pour la toute première fois, contrairement aux éditions précédentes où tous les chœurs devaient être interprétés en direct sur scène. Elle n’était pas encore au courant de ces changements et a pris un certain temps pour s’en rendre compte. « Je pense que c’est une bonne décision », commence-t-elle prudemment. Si vous avez une chanson avec de nombreuses harmonies vocales, comme « Tears Getting Sober », cinq chœurs ne suffisent pas, car ils ne peuvent pas recréer l’harmonie entière. Il est bon d’avoir la possibilité de les pré-enregistrer », poursuit-elle, pour conclure : « C’est en fait une très bonne nouvelle ! »

L’INTERVIEW SE POURSUIT EN VIDÉO

On pourrait penser que VICTORIA hésiterait à sortir des chansons qui tuent avant le concours de l’année prochaine, mais elle prévoit en fait de sortir un album à l’automne. « J’ai hâte de le sortir car j’ai écrit tellement de chansons l’année dernière et cette année », a déclaré la chanteuse, qui a sorti son premier single en anglais, Je veux savoir l’année dernière, explique. Elle ajoute qu’elle continue à faire des séances d’écriture en ligne pour l’instant, en espérant pouvoir rencontrer ses co-auteurs en personne en Bulgarie bientôt à nouveau.

Sur le style du disque, elle partage qu’il sera « pop, mais avec des sons plus sombres et aussi quelques chansons groovy ». « Je ne veux pas être seulement une artiste pop mais montrer que je peux faire différents styles ». Les comparaisons de son style avec celui de Billie Eilish ne la dérangent pas. « Ça ne me dérange pas quand les gens me comparent à la plus grande artiste du monde en ce moment. Elle est une source d’inspiration pour moi, mais ce n’est pas seulement elle. Il y a tant d’artistes qui m’inspirent, comme Jessie Reyez, Tori Kelly, Dua Lipa, Finneas, Ed Sheeran et tant d’autres ».

En ce qui concerne le sujet des morceaux, elle déclare que chacun d’entre eux a été écrit à partir d’expériences personnelles et qu’il y en a un en particulier qu’elle est impatiente de partager. « Il s’adresse aux personnes qui me jugent et il a un message pour les gens en général, celui de s’aimer davantage au lieu de se juger les uns les autres ».

Le « bien » de VICTORIA est maintenant sorti. Un album suivra plus tard dans l’année et elle représentera la Bulgarie au Concours Eurovision de la Chanson en 2021 à Rotterdam.

Consultez mon avis sur le terme « bien » ici !

Partagez ceci :

Comme ceci :

Comme Charger…

Cet article a été rédigé par michielvmusic et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.