Menu Fermer

Eurovision 2020 : Examens semi-finaux 1 et Top 17

eurovision semi 1

Comme nous le savons tous maintenant, le concours Eurovision de la chanson 2020 a malheureusement été annulé en raison de la crise du Covid-19. Cette semaine, les demi-finales et la finale devaient avoir lieu à Rotterdam. Les lecteurs de ce blog savent que je passe en revue les performances du spectacle chaque année. J’ai décidé d’honorer les participants de cette année en les passant en revue et en les classant, avec ou sans concours ! Les 10 premiers des deux demi-finales apparaîtront dans mon classement final samedi !

Avant de commencer le compte à rebours, permettez-moi de vous dire que cette demi-finale aurait pu être assez forte ! Il y a beaucoup d’excellentes entrées à trouver ici et en fait pas un seul titre que je détestais vraiment.

17. Macédoine du Nord – Vasil – VOUS Heureusement, je dois commencer par celui qui m’a le moins impressionné, à savoir le « VOUS » de Vasil, qui représente la Macédoine du Nord. Vasil a été promu de choriste pour l’entrée en scène de l’année dernière à l’acte principal cette année. Son « YOU » est un numéro de pop dance optimiste avec quelques influences de tango ici et là. Le refrain est assez accrocheur, mais il est juste un peu simple et répétitif, tant en termes de mélodies que de paroles. Je suis sûr que Vasil nous aurait montré quelques mouvements sur scène pour élever le tout, mais j’aurais été surpris s’il était arrivé en finale.

16. Croatie – Damir Kedžo – Divlji VjetreLa Croatie aurait été représentée par Damir Kedžo qui est lui-même un grand fan de l’Eurovision. Le pauvre Damir était si près de réaliser son rêve de se produire sur la scène de l’Eurovision après avoir remporté la finale nationale avec la chanson « Divlji Vejtre ». Cette chanson est une ballade balkanique décente, mais pour un grand succès, elle aurait pu arriver une vingtaine d’années plus tard. Damir est un merveilleux chanteur, mais « Divlji Vjetre » sonnait trop vieux et n’était pas exceptionnellement fort dans son genre. Espérons qu’il aura l’occasion d’essayer une fois de plus avec une chanson plus contemporaine.

15. Irlande – Lesley Roy – Story Of My LifeL’Irlande a sélectionné en interne la chanteuse et compositrice Lesley Roy pour le concours de cette année avec son morceau « Story Of My Life ». Cet hymne à l’amour-propre a reçu des commentaires assez positifs de la part de la communauté des fans de l’Eurovision, mais je dois admettre que je ne l’apprécie pas autant. Bien sûr, il est accrocheur et il swingue, mais il ressemble aussi à une face B de Katy Perry de 2007, ce qui, je pense, n’aurait pas suffi à faire grande impression à Rotterdam.

14. Chypre – Sandro – RunningCyprus a repris un air joyeux et contemporain. Running » de Sandro peut être décrit comme de la dance pop. La production est habile et il y a quelques accroches, mais cet air me laisse étrangement froid. Je ne l’aime pas, mais je ne me sens jamais vraiment attiré par elle et elle ne capte jamais complètement mon attention quand elle est jouée. Je ne sais pas si c’est à cause des similitudes avec « Lose Control » de Meduza ou de l’absence d’un véritable refrain, mais il fallait certainement une mise en scène de niveau supérieur pour que le concours s’en souvienne.

13. Russie – Little Big – UnoLet me permet de commencer en disant que je suis tout à fait conscient que la Little Big de Russie aurait facilement navigué jusqu’à la finale du concours, en terminant probablement dans le top 5 là aussi et peut-être même en ayant un succès international après le concours. Bien que je n’aie certainement pas apprécié le morceau à la première écoute, il m’a en quelque sorte marqué, mais ce n’est certainement pas à mon goût. Il est indéniablement, irrésistiblement, presque ennuyeusement accrocheur et ils auraient certainement possédé la scène à Rotterdam. Pour moi, il y avait beaucoup de meilleures chansons à trouver dans le concours de cette année, mais si elles avaient été prévues pour la deuxième demi-finale, elles auraient fait partie de mon top 10…

12. Suède – The Mamas – MoveSweden est le pays qui a connu le plus de succès à l’Eurovision ces dernières années et je suis sûr que les chœurs des Mamas de l’année dernière auraient pu leur donner un autre résultat décent après leur passage en finale, mais je ne suis pas si sûr d’un placement dans le top 10 cette fois. Move » est un hymne pop plein d’âme, avec quelques influences gospel, une voix rassurante et un refrain instantanément accrocheur, mais en même temps, il est presque trop proche de la radio et trop sûr. Les Mamas sont des interprètes charismatiques à l’énergie contagieuse et ils vendent la chanson comme un vulgaire bonbon. Si elle avait été en demi-finale 2, elles auraient facilement fait partie du top 10 de ma liste aussi.

Lire le rapport complet ici.

11. Slovénie – Ana Soklic – L’entrée de VodaSlovenia a été de loin la chanson la plus gravement sous-estimée à mes yeux. Les bookmakers et les fans de l’Eurovision n’attendaient rien d’autre de cette chanson qu’une dernière place, mais je dois dire que je trouve que « Voda » est une ballade captivante, dramatique, avec un refrain massif. Ce n’est peut-être pas le meilleur morceau de son genre à avoir été présenté au concours, mais il est de bon goût et interprété avec puissance. J’aurais aimé voir Ana Soklic prouver que tout le monde a tort en se qualifiant pour la finale, même si cela aurait été très difficile.

10. Biélorussie – Val – Da VidnaBiélorussie est le premier sur ma liste de candidats, ce qui pourrait en surprendre certains, mais j’ai un faible pour l’électro bop mignon qu’est « Da Vidna ». Bien qu’il soit joué en biélorusse, il est instantanément accrocheur et le drop instrumental est tout à fait satisfaisant. Bien sûr, leur performance avait besoin d’être travaillée, mais nous jugeons les chansons ici car certains pays n’avaient qu’un clip vidéo prêt au moment où le concours a été annulé. Les bookmakers et les fans ne s’attendaient pas à ce que le Belarus se qualifie, mais j’aurais aimé le voir.

Revue complète ici.

09. Ukraine – Go-A – SoloveyL’Ukraine a choisi d’envoyer le groupe Go-A avec son morceau « Solovey », qui se serait facilement distingué parmi les 40 autres concurrents. La chanson mélange des éléments du folklore ukrainien avec des rythmes contemporains et des percussions importantes. Le style vocal de la chanteuse principale Katerina Pavlenko est très traditionnel et inhabituel à ces oreilles. On ne s’attendrait pas à ce qu’elle soit la plus accessible à la première écoute, mais elle est suffisamment accrocheuse et entraînante pour laisser une bonne impression. Solovey » n’est pas nécessairement l’un de mes préférés, mais je crois qu’il aurait pu être le billet de retour de l’Ukraine dans le top 10 de l’Eurovision.

Revue complète ici.

08. Belgique – Hooverphonic – Release MeVous pouvez toujours compter sur la Belgique pour envoyer quelque chose de classe à l’Eurovision. Hooverphonic, un groupe que je suis depuis des années et qui vaut vraiment le coup d’œil, a présenté le slow jam cinématographique « Release Me ». C’est un morceau lunatique et dramatique, comme une bande originale de James Bond à l’ancienne. Le ton de la voix de Luka s’accorde parfaitement avec le suspense et la grande instrumentation orchestrale. Je suis presque sûr que les jurys auraient avalé ça et moi aussi. Un numéro de classe avec un hymne de classe.

Revue complète ici.

07. Malte – Destiny – All Of My LoveLe gagnant de l’Eurovision Junior, Destiny, a été sélectionné pour représenter Malte une fois de plus, mais cette fois dans l’édition adulte. Je ne suis pas sûr qu’elle aurait pu gagner à nouveau, mais un classement dans le top 10 était définitivement à portée de main avec « All Of My Love ». Écrit par l’équipe qui a également écrit les succès de l’Eurovision pour la Bulgarie, cet hymne gospel tonitruant a certainement un large attrait et toutes les qualités dramatiques qui auraient pu être soulignées par une mise en scène spectaculaire. S’il vous plaît, ramenez Destiny l’année prochaine avec un autre hymne qui rend justice à cette voix massive, Malte !

06. Azerbaïdjan – Efendi – CleopatraL’Azerbaïdjan a été cette année le sauveur de l’Eurovision bop que je n’ai pu m’empêcher d’admirer. Les paroles sont partout, la production est complètement démesurée, mais il est indéniable que « Cleopatra » d’Efendi fait face à tous les clichés ethniques du bop Eurovision et les fait passer au niveau supérieur. De toutes les productions présentées cette année, celle-ci est celle dont je ne peux pas me passer. C’est dommage que nous ne puissions jamais voir quel genre de mise en scène plus grande que nature l’Azerbaïdjan avait en tête pour cela.

05. Israël – Eden Alene – Feker LibiIsraël n’a certainement pas joué après avoir accueilli l’année dernière, en envoyant Eden Alene avec le bop absolu « Feker Libi ». Ce morceau est un melting-pot culturel et coloré, interprété en quatre langues. Le rythme est dicté par les tambours africains la plupart du temps, mais il est accompagné de quelques house beats des années 90 dans le refrain et de cordes du Moyen-Orient dans le post-refrain. Chaque partie est aussi accrocheuse que l’autre et l’ensemble est tout simplement insouciant et stimulant. Cela aurait été une telle joie de voir Eden jouer cela sur la scène de l’Eurovision. Nous espérons qu’elle nous donnera un autre succès potentiel l’année prochaine !

Revue complète ici.

04. Roumanie – Roxen – Alcool YouLa Roumanie propose un véritable jeu de mots avec « Alcohol You » de Roxen, dont les paroles « I’ll cahall you when I’m drunk » constituent le principal accroche. Le titre lui-même est une ballade élégante et contemporaine qui ne repose pas entièrement sur un grand final aux notes massives, mais qui parvient à captiver tout au long du morceau. Bien sûr, les paroles sont parfois un peu maladroites, mais je ne peux pas m’empêcher de trouver l’ensemble complètement attachant. Roxen a un beau timbre de voix et « Alcohol You » lui convient très bien. Le diffuseur roumain a déjà confirmé que la jeune pop star essaiera à nouveau l’année prochaine. Espérons qu’elle continuera à travailler sur elle-même en tant qu’artiste et qu’elle reviendra à la charge avec une chanson encore meilleure !

Revue complète ici.

03. Lithania – The Roop – On FirePoor La Lituanie n’a pas un très bon palmarès en Eurovision et la seule fois où elle fait partie des favoris pour gagner, le concours est annulé. Le concours « On Fire » de The Roop avait un énorme potentiel à faire valoir sur la scène de l’Eurovision. Ce morceau de pop synthétique instantanément accrocheur va jusqu’au bout de la pause instrumentale et aurait provoqué une grande fête dans l’arène. Les rimes des paroles sont parfois mauvaises, mais ce morceau fait plus que compenser avec des crochets aux bons endroits. Et ces mouvements de danse du chanteur principal étaient une sensation TikTok en attente…

Revue complète ici.

02. Australie – Montaigne – Don’t Break MeL’Australienne Montaigne n’était peut-être pas considérée comme l’une des favorites pour la victoire, mais son « Don’t Break Me » s’est avéré être l’un des morceaux les plus durables de mon répertoire. Cet hymne pop est à la fois puissant et fragile et l’énergie nerveuse qu’elle canalise dans les couplets crée une belle tension avec les ceintures, Sia comme les refrains. Les accroches sont indéniables et la production est contemporaine. La dernière représentation nationale a été désordonnée, mais à en juger par la version studio, c’est facilement l’une de mes chansons préférées de l’Eurovision de cette année.

Revue complète ici.

01. Norvège – Ulrikke – AttentionLa Norvège était sur le point de voler la vedette à l’Eurovision 2020 avec la magnifique ballade « Attention », écrite par Ulrikke elle-même et Mørland (Eurovision 2015). La chanson parle d’une relation toxique et de l’incapacité à s’en libérer. Bien qu’il s’agisse d’une ballade traditionnelle, « Attention » a un aspect moderne grâce à la production et au point culminant au violon dans lequel Ulrikke se déchaîne, c’est tout ce que nous attendons de l’Eurovision et plus encore. La Norvège méritait un autre résultat dans le top 5 avec celle-ci !

Revue complète ici.

Partagez ceci :

Comme ceci :

Comme Charger…

Cet article a été rédigé par michielvmusic et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.