Menu Fermer

Revue d’album : Adam Lambert – Velvet

Adam Lambert Velvet.png

Adam Lambert atteint son plein potentiel sur son quatrième album VelvetFormer American Idol, second du classement, le leader à temps partiel de Queen et la pop star solo Adam Lambert a changé les choses pour son quatrième LP Velvet, qui fait suite à The Original High de 2015. Il a quitté son label, a décidé de sortir en indépendant et a découvert son propre son sans pour autant courir après les tendances. Il a déjà commencé l’ère au début de 2019 lorsque la chanson Sentir quelque chose est sorti. Il a laissé tomber de nombreux singles et a déjà sorti le EP Velours : Face A avec des chansons du disque. Lorsque le disque est enfin sorti, nous avions déjà entendu environ 80 % des chansons, mais jouer Velvet sous la forme d’un LP complet est une sacrée expérience !

Les précédents disques de Lambert étaient plus que satisfaisants, mais ils m’ont toujours donné le sentiment qu’il pouvait faire encore mieux et se rapprocher encore plus de ce qu’il est vraiment en tant qu’artiste. Sur Velvet, pour la première fois, on a l’impression qu’il fait exactement la musique qu’il veut faire et ça lui va comme un gant. Le disque est cohérent du début à la fin, mais il lui laisse la possibilité d’expérimenter avec différents genres et paysages sonores.

Il prend un véritable son disco sur le Nile Rodgers assisté RosesLe film est l’un des derniers singles et l’un des points forts de l’album. Sa prestation est douce et sensuelle et la ligne de basse est aussi contagieuse que les mélodies qui s’envolent. L’hymne « Superpower », fort et fier, est accompagné d’une ligne de basse dégoûtante et de guitares à bascule. Ici, Lambert défend les minorités discriminées et revendique son « super pouvoir », plus franc et plus sûr de lui que jamais auparavant. Il poursuit avec un message similaire sur l’exceptionnelle chanson pop « Stranger You Are », sur le fait de ne pas avoir peur de se démarquer ou d’être considéré comme étrange. Il y livre quelques-unes de ses meilleures voix de sa carrière et le morceau passe au niveau supérieur avec une irrésistible action de trompette.

Sur le disque sans remplissage, on voit Lambert flirter avec la pop synthé des années 80 sur l’excellent « Overlgow », se mettre à la pop glamour sensuelle sur « New Eyes » et ajouter un peu de funk au glamour sur « Comin In Hot », le tout avec la même passion et la même conviction.

Bien que l’album soit surtout rapide et optimiste, Lambert ralentit le tempo à plusieurs reprises pour différentes raisons. On The Moon » est un hymne de chambre séduisant et sexy sur l’amour de quelqu’un. La voix de cet hymne est nouvelle pour lui, mais il fait preuve d’une sensualité intense et impressionnante. Avec « Closer To You », il livre l’une des meilleures ballades de sa carrière. Il supplie et plaide pour une autre chance, car il énumère toutes les choses qu’il ferait pour sauver une relation après avoir été absent assez souvent pour sa partenaire en raison de son emploi du temps chargé. Il semble tout aussi vulnérable sur « Feel Something », qui parle d’une période où il se sentait déçu et déconnecté, ce qui l’a finalement inspiré pour réaliser ce disque.

Lambert a dû passer par une période difficile pour trouver ce qu’il voulait vraiment dans la musique, mais il peut être fier de ce disque sans défaut qui mérite le traitement du bouton de relecture encore et encore.

Partagez ceci :

Comme ceci :

Comme Charger…

Cet article a été rédigé par michielvmusic et traduit par Lesbarresdeson.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Lesbarresdeson.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.