Menu Fermer

Les 25 meilleures chansons des finales nationales à ne pas manquer à l’Eurovision 2020

national finals

Pour décider qui va participer au Concours Eurovision de la Chanson, de nombreux pays organisent une finale nationale. Certains s’en tiennent à une seule soirée, d’autres ont des semaines de éliminatoires et de demi-finales pour réfléchir au bon choix. Dans ces finales nationales, on trouve des tas de belles chansons et de spectacles intéressants, qui n’arrivent jamais à l’Eurovision. Voici 25 chansons qui ont manqué un billet pour l’Eurovision 2020, mais qu’il ne faut pas oublier. Pour que les choses soient claires, cette liste n’a pas été créée pour discréditer les artistes qui ont remporté leurs sélections nationales, mais simplement pour mettre en lumière ceux qui ont manqué à l’appel !

Permettez-moi de commencer par un appel à Mariette qui a atteint la finale du Melodifestivalen pour la quatrième fois, Laura qui a fait une autre course à Eesti Laul et Tone Damli qui est retourné au MGP en Norvège. Leurs chansons ont failli figurer sur cette liste aussi !

25. Bárbara Tinoco – Passe-Partout (Portugal, 2e)La Portugaise Bárbara Tinoco a réussi à nous faire sortir des rues de Paris pour nous faire entrer dans une boîte de nuit jazzy comme dans la comédie musicale La La Land. Cette chanson aurait été vraiment unique en son genre à l’Eurovision et se serait sûrement distinguée. Il est également utile de savoir que la prestation mignonne de Bárbara est contagieuse à regarder et que toute sa performance rayonne de confiance et de vibrations édifiantes.

24. Tika – I Let My Heart Break (Finlande, 3e)La chanteuse finlandaise Tika a servi une ballade dramatique traditionnelle lors de la finale nationale de son pays, UMK. Cet hymne à la douleur suit la structure d’une ballade typique de l’Eurovision, avec des notes massives dans le refrain et des cordes pour ajouter à la démesure. Tika a chanté en direct, tout en étant soulevée en l’air par un danseur pour l’effet visuel. Le talent a sauté aux yeux.

23. Anett x Fredi – Write About Me (Estonie, 3ème)Anett x Fredi ont été la grande surprise de l’Eesti Laul, la présélection estonienne, cette année. Leur « Write About Me », légèrement jazzy et dépouillé, n’était pas un des favoris avant, mais avec une performance vocale et de classe exceptionnelle, ils ont réussi à se rendre jusqu’à la super finale alors qu’il ne restait que trois actes à jouer. Et ils l’ont bien mérité !

22. Karelll – At least we’ve tried (République tchèque, 5e)Le chanteur et compositeur Karelll a été l’un des artistes à tenter sa chance lors de la finale nationale en ligne de la République tchèque. Sa ballade « At least we’ve tried » n’est pas allée jusqu’au bout, mais la mélodie (qui rappelle un peu celle de « The night we met » de Lord Huron dans 13 Reasons Why) est toujours d’actualité. J’aurais aimé voir ce qu’il aurait pu faire avec cette chanson émouvante sur la scène de l’Eurovision.

21. Shira – Out In Space (Estonie, 6e)L’Estonienne Shira a apporté à Eesti Laul la mystérieuse et captivante chanson « Out In Space », qu’elle a co-écrite elle-même. Le morceau a été l’un des premiers du concours et certainement l’une des compositions les plus intéressantes. La performance en direct, bien que satisfaisante, n’a pas vraiment saisi l’essence de la chanson et n’a pas réussi à créer une atmosphère sur scène qui rendait justice à la chanson. Il n’en reste pas moins qu’il aurait été une contribution de qualité à l’Eurovision !

20. Jasmin Rose feat. RoxorLoops – Human (Danemark, finaliste)Le Danemark a dû organiser sa finale nationale sans public, en raison de l’épidémie de coronavirus, mais Jasmin Rose a fait du bon travail en interprétant le numéro de danse typique de l’Eurovision, « Human », dans une arène vide. La mise en scène aurait pu être un peu meilleure, mais la chanson elle-même reste un bop et on ne peut jamais avoir assez de ce type de chansons sur la scène de l’Eurovision de toute façon.

19. Raylee – Wild (Norvège, 3ème ou 4ème)L’une des favorites des fans du MGP norvégien était Raylee, avec son bop « Wild », fait sur mesure pour l’Eurovision. Pensez « Fuego », pensez « Replay » : de la pop contemporaine mais faites-en de l’Eurovision. En toute justice, Raylee sait exactement comment vendre cette chanson avec des voix convaincantes tout en proposant une chorégraphie habile. Il est difficile de dire comment cela aurait été à l’Eurovision, mais je suis presque sûr que les fans dans l’arène auraient été enthousiastes.

18. KHAYAT – Call For Love (Ukraine, 2ème)Après les nombreux drames de la finale nationale de l’Ukraine l’année dernière, qui les ont finalement amenés à se retirer, ils sont revenus avec un spectacle soigné, avec plus d’un excellent choix pour l’Eurovision. KHAYAT, 22 ans, a vendu sa folie, mais son pétard contagieux « Call For Love ». Il y a un rythme house profond, des rythmes folkloriques et une chorégraphie à laquelle vous voulez participer devant la télévision. C’est ça, l’Eurovision !

17. Malou Prytz – Ballerina (Suède, Andra Chansen)La star suédoise de la pop Malou Prytz a participé pour la deuxième fois au Melodifestivalen et n’a pas réussi cette fois à atteindre la finale, mais s’est écrasée au tour de la deuxième chance. Sa chanson « Ballerina » avait pourtant tout d’un tube, avec un refrain massif à la Sia et une mise en scène intéressante avec un numéro de danse moderne. Elle a au moins un succès en dehors du concours et nous espérons l’accueillir à nouveau pour un nouvel essai dans les années à venir.

16. Lake Malawi – Lucy (Pologne, 2e)Groupe pop indépendant Lake Malawi bLa République tchèque s’est classée 11ème en finale l’année dernière et le chanteur Albert Černý a décidé de tenter à nouveau sa chance, cette fois-ci pour la Pologne. Il a participé à un concours de talents pour décider qui représenterait le pays et a interprété la chanson « Lucy » de Lake Malawi en finale. La chanson, qu’ils ont apparemment écrite sur l’animatrice de l’Eurovision de l’année dernière, Lucy Ayoub, est un morceau pop incroyablement accrocheur avec un énorme ver d’oreille en guise de refrain, tout comme leur entrée de l’année dernière. Essayez encore l’année prochaine les gars !

15. Pinguini Tattici Nucleari – Ringo Starr (Italie, 3ème)Le groupe indie-rock Pinguini Tattici Nucleari a prouvé que Sanremo ne se résume pas à des ballades traditionnelles en décrochant la 3ème place et en remportant un énorme succès avec leur infectieux et swinguant « Ringo Starr ». L’air joyeux a un refrain assez accrocheur pour défier toutes les barrières linguistiques et ces trompettes sont vraiment la cerise sur le gâteau. Il est presque impossible de ne pas siffler la mélodie pour le reste de la journée après l’avoir entendue une fois. C’est un de ces airs qui auraient pu impressionner à la fois les jurys et les télévotes et toutes les démographies en Eurovision.

14. KRUTЬ – 99 (Ukraine, 3ème)Le chanteur ukrainien KRUTЬ a apporté la chanson hypnotisante ’99’ sur la scène de Vidbir. Elle joue de la bandoura, un instrument à cordes traditionnel (un croisement entre une mandoline et une harpe presque) tout en atteignant des aigus vocaux, avec des airs de Kate Bush. Les paroles ukrainiennes s’accordent le mieux avec le son de la chanson, mais elle se serait distinguée et aurait été hypnotisée à Rotterdam de toute façon.

13. Iva – Oculis Videre (Islande, finaliste)Les fans ont considéré la finale nationale islandaise comme une course de deux chevaux cette année. Ils n’avaient pas vraiment le choix ! Le chanson gagnante « Think About Things » (Pensez aux choses) a fait l’objet d’un grand battage médiatique international en ligne, tandis que de nombreux fans d’Euro se sont rassemblés derrière Iva et sa ballade classique « Oculis Videre ». L’artiste malvoyante aux racines néerlandaises a mélangé des chants d’opéra avec des chœurs qui rappellent le chant grégorien. Elle l’a magnifiquement chanté en direct et le spectacle était pour le moins de bon goût. Dommage que l’Islande n’ait pu envoyer qu’une seule chanson au concours !

12. Francesco Gabbani – Viceversa (Italie, 2e)Il y a seulement trois ans, Francesco Gabbani représentait l’Italie à l’Eurovision avec sa chanson « Occidentali’s Karma ». et a été le favori pour remporter l’ensemble. Il a fini sixième et a donné à Sanremo une nouvelle chance cette année avec la ballade « Viceversa », qui est restée gravée dans les mémoires. Bien que le La victoire est revenue à Diodato Au final, Gabbani a prouvé une fois de plus qu’il est un artiste plus que charismatique qui est dans le cœur des Italiens et des fans de l’Eurovision.

11. Vanessa Amorosi – Lessons of Love (Australie, 3ème)La pop star australienne Vanessa Amorosi s’est produite aux Jeux Olympiques en 2000, a connu des succès internationaux et a fait son retour à la finale nationale australienne avec la ballade puissante « Lessons Of Love ». Sa voix puissante et massive a tué la performance et la chanson a apporté des accroches et du drame en même temps. Cela n’a pas suffi pour le billet pour Rotterdam, dont Montaigne s’est emparémais cette performance a, espérons-le, marqué le début d’un nouveau chapitre glorieux de sa carrière.

10. Olga Lounova – Dark Water (République tchèque, 6e)Cette année, la République tchèque a organisé un concours en ligne très varié. Pas une seule mauvaise chanson à trouver et Olga Lounova nous a servi une ballade traditionnelle avec une production contemporaine. Le clip est magnifique et aurait pu nous inspirer une performance scénique époustouflante à l’Eurovision, que nous n’aurons malheureusement jamais l’occasion de voir. Dark Water » n’aurait peut-être pas été aussi remarquable que le Le gagnant final, « Kemama ».mais c’est élégant et enchanteur à tous points de vue.

09. Levante – Tikibombom (Italie, 12e)La chanteuse italienne Levante a livré l’un des moments forts du festival de San Remo, très populaire cette année, avec son propre morceau pop « Tikibombom ». Son style vocal brut est glorieux et sa prestation explosive des paroles inspirantes est parfaite. L’Italie a eu au moins cinq chansons et spectacles qui auraient fait grand effet à l’Eurovision, Levante étant l’un d’entre eux, mais « Tikibombom » méritait bien plus qu’une 12e place.

08. Kristin Husøy – Pray For Me (Norvège, 2ème)Kristin Husøy, 18 ans, a remporté l’une des manches du Grand Prix Melodi et s’est qualifiée pour la finale dans laquelle le jury (qui a dû remplacer le vote de l’application qui n’a pas fonctionné) l’a choisie comme l’un des 4 meilleurs actes. Sa chanson pop soul « Pray For Me » a fait une plus grande impression que prévu auprès des votants au prochain tour, empêchant presque le Le grand favori : Ulrikke de gagner. La chanson a l’inconvénient que ses mélodies se déroulent correctement après quelques tours, ce qui n’est pas idéal pour le concours, mais cela signifie aussi que je l’ai toujours en rotation élevée ! S’il vous plaît, essayez encore l’année prochaine, Kristin, parce que vous seriez formidable à l’Eurovision !

07. Erika Vikman – Cicciolina (Finlande, 2ème)Erika Vikman a été la première à s’imposer lors de l’UMK, la finale nationale finlandaise. Sa chanson « Cicciolina » a été de loin la plus diffusée sur YouTube et Spotify et les bookmakers lui ont donné environ 50% de chances de gagner le billet pour Rotterdam. Son banger pop infusé de schlager sur lequel elle chante, elle veut vivre comme la star du porno italien devenue politicienne, La Cicciolina, coche toutes les cases. Son costume en latex rose et les ours sur scène ont convaincu les électeurs finlandais qui ont accordé le plus de points à Vikman, mais le jury international l’a placée en troisième position, ce qui a permis à Aksel de gagner. Erika Vikman, avec son air follement accrocheur et sa performance campante, était exactement ce dont l’Eurovision de cette année avait besoin et sera complètement manquée à Rotterdam.

06. Felix Sandman – Boys With Emotions (Suède, 7e)L’ancien membre du boyband Felix Sandman a fait ses débuts au Melodifestivalen en tant qu’artiste solo en 2018, terminant deuxième tout en se qualifiant pour la finale grâce à Andra Chansen. Cette année, il était clairement favori, mais il a dû passer par le tour de la deuxième chance avec electro bop moderne « Boys With Emotions. Il a amélioré sa performance à chaque fois et l’air sur la masculinité toxique a mérité le grand public qu’il a reçu. Une septième place était moins bonne que je ne l’espérais, surtout si l’on considère que d’autres pays ont pu se battre pour un morceau comme « Boys With Emotions », mais au moins, le voyage a été un autre grand succès pour Sandman.

05. Anna Bergendahl – Kingdome Come (Suède, 3e)La pauvre Anna Bergendahl est toujours la seule Suédoise à ne pas s’être qualifiée pour la grande finale de l’Eurovision (en 2010 avec le magnifique « This Is My Life »), mais elle a commencé une histoire de rédemption au Melodifestivalen l’année dernière, en atteignant la finale avec le Hymne pop exceptionnel « Ashes To Ashes » (Cendres aux cendres). Cette année, elle est revenue avec un hymne encore plus poivré et plus moderne, intitulé Le Royaume vient. Avec cette chanson et ses performances visuellement très attrayantes, elle aurait facilement pu corriger les erreurs de 2010 au stade de l'Eurovision, mais Les Mamas l’ont arrêtée d’aller jusqu’au bout. Au moins, elle a eu une rédemption complète au Melodifestivalen avec une place dans le top 3 plus que méritée.

04. Jaagup Tuisk – Beautiful Lie (Estonie, 2ème)Jaagup Tuisk a fait parler de lui dès que la chaîne de télévision estonienne a présenté en avant-première les émissions d’Eesti Laul cette année. Les similitudes entre son « Beautiful Lie » et « When The Party’s Over » de Billie Eilish étaient évidentes, mais l’énorme potentiel Eurovision du titre et son clip vidéo étonnant l’étaient tout autant. Tuisk et son danseur ont réussi à recréer la même magie sur scène avec une performance vocale plus que décente d’une chanson très difficile à chanter. Voilà comment on fait une ballade contemporaine en 2020 ! Les téléspectateurs estoniens ont décidé de donner le ticket Eurovision à le chanteur Uku SuvisteNous devrons donc attendre que Jaagup revienne à Eesti Laul et remporte la victoire la prochaine fois.

03. Elvana Gjata – Me Tana (Albanie, 2ème)La pop star albanaise Elvana Gjata a tout fait pour ramener l’Albanie dans la région la plus élevée du tableau d’affichage de l’Eurovision. Elle a servi son ethno-bop délicieusement accrocheur « Me Tana » avec des voix plus que décentes, un fort attrait pour la caméra et une chorégraphie accrocheuse à la hauteur. Me Tana » est une de ces chansons qui est incroyablement accrocheuse à la première écoute, même si elle ne comprend pas un mot des paroles. Bien que le jury international ait donné à Gjata le maximum de points, le jury albanais l’a tellement notée que Arilena Ara a finalement été couronné vainqueur. Me Tana » devrait continuer à vivre dans les Euro Party pendant des années.

02. Elodie – Andromeda (Italie, 7e)L’année dernière, le finaliste italien de l’Eurovision, Mahmood, a co-écrit la chanson « Andromeda » pour sa collègue et amie Elodie. Avec le producteur Dardust, ils ont créé un hymne absolu qui intègre la pop, le hiphop, le disco des années 70 et la house des années 90 avec un refrain massif et planant, plein de cordes et de beats. La voix enfumée d’Elodie est encore plus expressive en live et elle a vendu la chanson avec une énergie féroce et un charisme à toute épreuve. Elodie n’a peut-être pas atteint le top 3 du très compétitif Sanremo, mais je ne serai jamais convaincu que cela aurait fait un tabac sur la scène de l’Eurovision.

01. Dotter – Bulletproof (Suède, 2ème)Dotter a prouvé qu’elle était l’une des stars pop les plus passionnantes de Suède depuis des années maintenant et après avoir participé au premier tour du Melodifestivalen 2018 (bien sûr, sans le mériter), elle a eu le courage de revenir plus forte avec sa chanson « Bulletproof ». Avec un hymne pop contemporain et puissant (qui rappelle un peu le son plus grand que nature de Sia) et un spectacle de lumière laser époustouflant sur son haut de boule disco, elle est devenue la grande favorite pour gagner, mais a fini à la deuxième place, avec seulement un point de moins que le Les gagnants éventuels Les Mamas. A moi, la chanson et la performance crient au vainqueur potentiel de l’Eurovisionmais comme Dotterdam n’a pas lieu, nous ne le saurons jamais. Ce que nous savons cependant, c’est que cela va donner à sa carrière en Suède le grand coup de pouce qu’elle mérite depuis des années !

Partagez ceci :

Comme ceci :

Comme Charger…